envelopeinfo@aciquebec.com    phone 855-300-7803    sign-in Mon compte

Accueil

Assemblée nationale du Québec

Dans le cadre du projet d’agrandissement de l'Assemblée nationale du Québec, les différentes propriétésdu béton ont été mises de l’avant afin d’offrir des solutions alliant efficacité, esthétique et durabilité.

Dans le cadre du projet d’agrandissement de l'Assemblée nationale du Québec, les différentes propriétésdu béton ont été mises de l’avant afin d’offrir des solutions alliant efficacité, esthétique et durabilité. En étant presque entièrement enfouie, la structure du bâtiment doit résister de façon efficace auxpoussées latérales des terres et fournir une solution à toute épreuve contre les infiltrations d'eau. Parsouci d’efficacité, les murs périmétriques adjacents à la façade du Parlement faisant partie du systèmed’étanchéité ont été imperméabilisés à l'aide de membranes en feuilles de bitume modifié installéesdirectement dans les coffrages avant la mise en place du béton. Cette façon de faire a permis d’éviter desurexcaver le roc derrière les murs tels qu’il est habituellement réalisé pour l’application d’une membraneconventionnelle. Les nouveaux murs de fondation ont pu ainsi être positionnés à moins de 1 m des mursexistants du Parlement, ce qui a facilité l’intégration des nouveaux locaux au reste du bâtiment existant etpermis de restituer les aménagements extérieurs existants, dont notamment les escaliers monumentauxen granite.

En choisissant le béton comme matériaux de charpente, les concepts architecturaux ont pu intégrer descomposantes structurales aux formes circulaires exploitant les propriétés versatiles du béton et d’offrirainsi une solution esthétique. Le béton a permis entre autres la construction de plusieurs rampes,poutres, murs et ouvertures, tous de forme circulaire, en plus de la dalle du toit de l’Agora formant uneellipse. D’ailleurs, un béton haute performance a été retenu pour la conception de cette dernière pourminimiser l’épaisseur de la charpente, malgré sa portée libre de 14 m et une ouverture de 5 m dediamètre en son centre. Aucun autre matériau n'aurait pu permettre de réaliser ces structures aux formescirculaires et ce concept architectural aussi efficacement. Dans certaines portions du bâtiment, deséléments de béton ont été laissés apparents, dont notamment les poteaux entourant l'Agora. De plus, larésilience du béton a été mise à profit pour la conception de structure offrant une résistance auxdéflagrations. Certains planchers, toits et murs sont conçus pour résister à des charges explosives etassurer la sécurité des usagers et des installations.

L’utilisation du béton a permis de solutionner un problème complexe du projet, soit la réalisation dutunnel passant directement sous l’aile principale du Parlement. Malgré la présence d’un mur existantsitué au centre du tracé du tunnel, la charpente de béton s’est avérée la solution la plus économique etefficace pour la réalisation du lien horizontal. La solution de forer un tunnel dans la masse rocheuse enprofondeur sous les fondations était beaucoup trop dispendieuse et difficilement réalisable dans le cadrede ce projet. Dans cette application, des bétons avec compensateur de retrait ont été utilisés afin delimiter les déplacements à la structure existante supportée.

Finalement, certains travaux de consolidation de mur existant en pierre ont été réalisés à l’aide de bétonprojeté. Cette technique a permis d’offrir une solution durable tout en limitant les coûts et délaisoccasionnés par l’installation de coffrages complexes.